Point importants selon Chiba Senseï

1. Exactitude de la technique

2. Efficacité de la technique

3. Posture

4. Maai

5. Kokyu Ryoku

6. Continuité et souplesse (relaxation) dans les mouvements

7. Zanshin

8. Esprit

9. Ukemi

10. Comportement et attitude.

Chacun de ces points est considéré de façon égale.

Quelques explications:

MAAI :

Est l’élément le plus important dans tout entraînement à un art martial.
C’est la sensation de distance par rapport à tout adversaire. Pour se rendre compte du Maai correct, plusieurs facteurs entrent en jeu, par exemple: la taille relative des personnes impliquées, qu’il y ait, soit un partenaire, soit plusieurs ; L’espace environnant; le type d’arme auquel on fait face : La différence de longueur entre un sabre et un couteau, etc… D’ailleurs, Maai change constamment par le courant même de l’action créée par l’attaque et la défense. Dès que l’adversaire commence à bouger, Maai change. Quand l’un prend l’initiative en utilisant sa subjectivité pour gagner le contrôle, le résultat de ce changement est d’affecter Maai, à cause de ses nombreux changements et biens plus encore à cause du caractère dynamique de Maai, sa distance exacte ne peut être mesurée et pensée dans une forme fixe, ni être apprise en théorie : le “sens” de Maai est affaire d’expérience pratique et peut seulement être développé à travers la pratique.

ZANSHIN :

Peut être traduit en français comme l’observation de l’adversaire ou de la situation après avoir exécuté une technique.
La technique physique se termine quand on a exécuté la technique mais l’action, continue encore en conscience; Zanshin permet de calculer le Maai correct pour la technique suivante si nécessaire.
Cependant la signification de Zanshin n’est pas limitée à ce point de vue pratique. Dans un sens plus profond, Zanshin exprime la continuité et le flux de l’énergie en conscience, la liaison entre une action et une autre, entre le Ying et le Yang, entre la vie et la mort.

KOKYU RYOKU Est aussi appelé KI.

C’est l’extraordinaire puissance produite quand le corps et l’esprit sont unifiés.
Au plus haut niveau de l’Aïkido, Kokyu Ryoku est compris comme une énergie spirituelle qui se transforme en énergie physique. Certaines techniques de respiration stimulent ainsi cette forme de transformation (Kokyu : Respiration, Ryoku Pouvoir).
En Aïkido s’entraîner à développer ou à découvrir ce Kokyu Ryoku est extrêmement important, parce que la découverte du Kokyu Ryoku est nécessaire pour la réalisation de l’énorme pouvoir que chacun possède en conscience.Cette puissance est le plus souvent utilisée très partiellement et rarement pleinement réalisée.

UKEMI (Roulade)

C’est la méthode de protection contre les techniques d’attaques.
Il y a plusieurs sortes d’Ukemi, selon la technique employée et les conditions du flux. Maîtriser Ukemi est très important dans l’apprentissage de l’Aïkido, non seulement pour se protéger, mais encore pour la confiance qu’il donne durant la pratique, confiance nécessaire à la réelle jouissance de cet art. Cependant l’idée d’Ukemi en Aïkido devrait se comprendre plus profondément.
L’Aïkido idéal n’a ni gagnant ni perdant. En pratique personne ne doit vaincre personne, personne ne doit être vaincu par personne. Ce n’est que de l’action pure, l’un exécute le mouvement, l’autre exécute l’Ukemi i (chute).C’est de l’action pure dans laquelle l’un complète sa mission et laisse l’autre compléter la sienne au sein de la technique. C’est pourquoi, il n’y a aucune différence entre la technique et l’Ukemi en Aïkido, II est important de comprendre l’Ukemi ou la technique comme action pure.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :