Exemple Progression

Il ne s’agit en aucun cas d’une liste de techniques à apprendre pour des examens

L’idée même de progression technique ou pédagogique est extrêmement difficile à manier en Aïkido puisque toute la pratique n’est que répétition et aller-retour incessants entre des  » bases  » et des » variations « . Il faut bien pourtant aborder les différentes techniques et formes de travail dans un certain ordre,obéissant à une certaine logique. Il y aurait, bien sûr, d’autres combinaisons possibles et il ne faut surtout pas comprendre, ni tenter d’appliquer, cette progression de façon rigide.

Dans cet esprit elle peut servir de base à l’évaluation des grades Kyu, aidant ainsi professeurs et pratiquants à situer les différents niveaux.

Ces grades Kyu sont attribués au sein du club, par le professeur, dans les premiers mois et années de pratique avant l’obtention de la ceinture noire.

6è KYU

5è KYU

4è KYU

3è KYU

2è KYU

1er KYU

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :